tetiere
Retour à la liste des actualités
31 Jan 2018 - 
Sécurité

Attention aux arnaques !

Par téléphone ou par internet, les arnaques sont nombreuses. Soyez vigilants.

 

"Phishing" signifie "l'action d'hameçonner" en anglais. C'est un terme qui a été repris dans le langage courant pour qualifier certaines arnaques qui amènent les victimes à communiquer des données personnelles et bancaires ou qui voient leur facture de téléphone gonfler en passant simplement un appel. Dernièrement, deux arnaques de ce genre ont été référencées.

 

La plus récemment connue concerne une enseigne de la grande distribution. "Bonjour, vous êtes l'heureux gagnant d'un bon d'achat à valoir dans l'un de nos supermarchés. Rappelez ce numéro qui sera gratuit avec le code que je vous fournis et vous pourrez bénéficier de votre lot." Voilà, en substance, l'appel que des usagers ont reçu sur leur téléphone fixe. Pour ceux qui ont eu la curiosité d'appeler le numéro donné et gratuit en apparence, une longue attente téléphonique et des questions plutôt confidentielles les attendaient. L'entreprise Intermarché a dénoncé ce genre de pratique et invite ses clients à rester vigilants lorsque ces informations ne proviennent pas de leurs propres sites internet et réseaux sociaux officiels.

 

De même, la Gendarmerie de l'Hérault a récemment lancé un appel à la vigilance sur les réseaux sociaux au sujet d'une action de phishing concernant l'assurance maladie. Les victimes reçoivent alors un e-mail provenant du site Ameli leur demandant de renseigner leurs coordonnées bancaires afin de percevoir leurs remboursements de frais médicaux. C'est une fraude.

 

D'ordre général, restez vigilants et prêtez attention aux détails de ces appels, mails et SMS que vous pouvez recevoir. En effet, si les messages contiennent des fautes d'orthographe, sont émis depuis des adresses autre qu'en .com, .org ou .fr, si vous êtes priés de rappeler un numéro court ou un numéro commençant par un 0 890, s'il vous est proposé un gain, cela peut être une arnaque. Vous pouvez alors la déclarer sur le site dédié : www.internet-signalement.gouv.fr

L'Europe